Landfarming – Qu’est-ce que c’est, et dois-je l’autoriser sur mes terres?

Un client m’a récemment suggéré d’écrire sur l’enfouissement – la pratique consistant à éliminer la boue de forage et les déblais en les étalant sur les terres.

La boue de forage est le terme commun pour le fluide utilisé dans le processus de forage d’un puits. Il est composé d’un mélange d’argile (bentonite) dans une base d’eau, de diesel ou d’huile minérale. Il contient également une matière organique telle que le lignite pour stabiliser la suspension et une matière telle que la baryte pour augmenter sa densité. La boue de forage circule à travers le puits de forage – pompée vers l’intérieur de la tige de forage, à travers le foret et vers l’extérieur ou l’anneau du trou pendant le forage du puits. Le fluide de forage transporte les déblais faits par le foret vers le haut et hors du trou, et il aide à refroidir le foret. L’argile recouvre également l’extérieur du trou ouvert pour aider à sceller les strates géologiques poreuses. Le fluide de forage circule dans une fosse ou un réservoir, où les déblais se déposent, et est réinjecté dans le trou. Habituellement, une « fosse de réserve » en terre est construite à cet effet.

La teneur réelle de la boue de forage varie selon les conditions dans le trou et les formations à forer. Dans le ford Eagle, par exemple, la boue à base d’eau est généralement utilisée pour la section verticale du trou, et la boue à base d’huile est utilisée pour la section horizontale.

Une fois le forage terminé, la boue de forage et les déblais dans la fosse de réserve doivent être éliminés. Ces déchets sont exemptés de la réglementation fédérale et les réglementations des États varient. L’enfouissement de boue à base d’eau est une méthode généralement acceptée pour éliminer le contenu de la fosse de réserve dans la plupart des États.

Au Texas, l’exploration et la production de pétrole et de gaz sont réglementées par la Texas Railroad Commission, et ses règles concernant l’élimination des fluides de forage se trouvent à la section 3.8 du 16 Code administratif du Texas, communément appelée Règle 8, ou « La règle des puits. »Cette règle définit « l’enfouissement » comme « une pratique de gestion des déchets dans laquelle les déchets pétroliers et gaziers sont mélangés ou appliqués à la surface du sol de manière à ce que les déchets ne migrent pas hors de la zone d’enfouissement. »

En général, la règle 8 permet d’éliminer les déchets restant dans les fosses de réserve soit par enfouissement sur place, soit par enfouissement sur place. Mais la règle nécessite le consentement du propriétaire de la surface pour l’enfouissement:

Règle 8 du RRC (16 TAC, Partie 1, art. 3.8):

(3) Méthodes d’élimination autorisées.

(C) Fluide de forage à faible teneur en chlorure. Une personne peut, sans permis, éliminer les déchets pétroliers et gaziers suivants par enfouissement, à condition que les déchets soient éliminés sur le même bail où ils sont générés et à condition qu’elle ait la permission écrite du propriétaire de surface de la parcelle où se produira l’enfouissement: fluides de forage à base d’eau dont la concentration en chlorure est égale ou inférieure à 3 000 milligrammes par litre (mg/litre); déblais de forage, sables et limons obtenus en utilisant des fluides de forage à base d’eau dont la concentration en chlorure est égale ou inférieure à 3 000 mg/litre; et l’eau de lavage utilisée pour nettoyer les tiges de forage et autres équipements sur le site du puits.

(D) Autre fluide de forage. Une personne peut, sans permis, éliminer les déchets pétroliers et gaziers suivants par enfouissement, à condition que les déchets soient éliminés au même site de puits où ils sont générés: fluide de forage à base d’eau dont la concentration en chlorure dépasse 3 000 mg / litre mais qui ont été asséchés; déblais de forage, sables et limons obtenus en utilisant des fluides de forage à base d’huile ou des fluides de forage à base d’eau dont la concentration en chlorure dépasse 3 000 mg /litre; et ces fluides et déchets de forage autorisés à être mis en décharge sans permis.

Premièrement, le CRR n’exige pas de permis pour l’élimination en location des fluides de forage à base d’eau. Si les déchets doivent être éliminés par enfouissement, les fluides de forage doivent être « asséchés » avant l’enfouissement. La règle définit « l’assèchement » comme « pour éliminer l’eau libre. »

Deuxièmement, si l’exploitant souhaite disposer de boues de forage à base d’eau par enfouissement sur le bail, il doit avoir l’autorisation du propriétaire foncier et les fluides doivent avoir une teneur en chlorure (sel) inférieure à 3 000 mg / l.

Il existe également des opérations commerciales d’enfouissement qui prélèvent la boue de forage usée et l’éliminent pour les opérateurs. Ces opérations nécessitent un permis de la CRR, et de nombreux permis de ce type ont été accordés. Une liste des permis récents peut être trouvée ici. le RRC a des exigences spécifiques pour de tels permis, y compris l’analyse de la teneur en chlorure et en métaux lourds du sol et du fluide de forage. Une histoire récente au sujet d’une enquête criminelle sur une telle opération commerciale soulève des questions sur la façon dont la CRR réglemente ces sites.

Notez que l’élimination du contenu de la fosse de réserve par enfouissement ne nécessite pas le consentement du propriétaire de la surface. À moins que le bail pétrolier et gazier n’interdise l’élimination par enfouissement, l’exploitant pourra enterrer le contenu de la fosse sur l’objection du propriétaire de la surface. Si le propriétaire minier est également propriétaire du domaine de surface, le locataire peut chercher à négocier le droit de stocker le contenu de la fosse dans le bail lui-même. Si le propriétaire de la surface ne possède aucun minéral, l’exploitant peut offrir d’indemniser le propriétaire de la surface pour le droit d’enfouir le contenu de la fosse.

Texas A & Le service de vulgarisation AgriLife de M’ a publié un bon résumé des risques et des dangers des déchets de la fosse d’enfouissement, qui peut être trouvé ici. Parmi les conclusions de A &M:

– L’huile peut être contenue dans la boue de forage à base d’eau, une partie des matériaux produits pendant les opérations de forage. Les quantités excédentaires d’huile – supérieures à 1% du volume des déchets éliminés – sont généralement toxiques pour les plantes.

A & M recommande que tout accord permettant l’enfouissement spécifie des protocoles d’essai pour d’éventuels éléments nocifs, à la fois dans le sol et dans les fluides de forage, par un professionnel qualifié; spécification du taux d’application approprié, et éventuellement des exigences pour l’application d’amendements au sol afin de favoriser le traitement des déchets; exigences pour le mélange des déchets dans le sol; et exigences pour le ré-ensemencement et la récupération lorsque l’enfouissement est terminé, éventuellement avec un lien requis pour assurer le rendement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.