À propos de FMCSA

Les administrateurs de consortium/ tiers (C / APT) gèrent tout ou partie du programme de dépistage des drogues et de l’alcool DOT d’un employeur, y compris parfois la tenue des dossiers de dépistage requis. Ils exécutent des tâches convenues par l’employeur pour aider à mettre en œuvre le programme de dépistage de drogues et d’alcool et pour aider l’employeur à se conformer aux règles et règlements sur les tests de dépistage de drogues et d’alcool du DOT / FMCSA.

Un consortium gère souvent les programmes de tests aléatoires DOT de plusieurs employeurs, y compris ceux des propriétaires-exploitants qui ne sont pas autorisés à gérer eux-mêmes les tests aléatoires. Les consortiums qui gèrent des programmes propriétaires-exploitants jouent un rôle tout à fait unique d’agent de service. Bien que le §40.355(k) interdise aux agents de service de servir de « représentants d’employeurs désignés » (DER), le consortium est autorisé à exercer un certain nombre de fonctions d’employeur dans les cas de propriétaires-exploitants et d’employeurs à conducteur unique.

Bien qu’il n’y ait pas d’exigences de qualification DOT pour un consortium ou un administrateur tiers, on s’attend à ce qu’ils connaissent toutes les exigences et responsabilités de l’employeur en vertu de la Partie 40 et de la Partie 382 du 49 CFR, y compris les exigences connexes de la Partie 383 (Permis CDL), de la Partie 391 (Qualifications du conducteur) et de la Partie 392 (Conduite de véhicules utilitaires). Les employeurs embauchent des C / PTA pour les garder en sécurité et en conformité avec la réglementation.

Les employeurs peuvent être tenus responsables des agents de service, y compris C / TPA, des erreurs et des sanctions civiles qui en résultent pour non-conformité. Les violations de C / TPA et d’autres agents de service peuvent être directement traitées dans le cadre de l’exclusion d’intérêt public (PIE) comme décrit dans la sous-partie R de la partie 40 du 49 CFR. De plus, en vertu de la Loi sur la sécurité routière de 2012, le Congrès a autorisé les actions civiles contre les agents de service (49 USC 31306a).

En plus de connaître les exigences de l’employeur, les C/APT sont responsables de connaître ce qui suit:

  • §40.341 – Les agents de service doivent-ils se conformer aux exigences du test de dépistage des drogues et de l’alcool du DOT?
  • §40.343 – Quelles tâches un agent de service peut-il effectuer pour un employeur?
  • §40.345 – Dans quelles circonstances un C/TPA peut-il servir d’intermédiaire dans la transmission d’informations sur les tests de dépistage de drogues et d’alcool aux employeurs?
  • §40.347 – Quelles fonctions les C/APT peuvent-elles remplir en ce qui concerne l’administration des tests?
  • §40.349 – Quels dossiers un agent de service peut-il recevoir et conserver?
  • §40.351 – Quelles exigences de confidentialité s’appliquent aux agents de service?
  • §40.353 – Quels principes régissent l’interaction entre les examinateurs médicaux et les autres agents de service?
  • §40.355 – Quelles limites s’appliquent aux activités des agents de service? Les exceptions accordées aux APC/APT concernant les propriétaires-exploitants et les autres travailleurs indépendants sont particulièrement importantes.:
    • §40.355( f) – Concernant la transmission de rapports professionnels sur la toxicomanie;
    • §40.355( h) – En ce qui concerne les soupçons raisonnables, après l’accident, le retour au travail et les tests de suivi; et,
    • §40.355( j) (1) – Concernant les refus de conducteur pour les propriétaires-exploitants et autres travailleurs indépendants qui ne passent pas les tests après avoir été programmés et notifiés.

Si un employeur utilise des C / TPAS, les règles n’exigent pas de contrat écrit, mais avoir un contrat écrit est un bon sens commercial. En raison du nombre et de la complexité des exigences du programme de dépistage des drogues et de l’alcool, il est important que les contrats ou les ententes écrites entre les APC et les employeurs clients soient importants pour que chaque partie comprenne qui est responsable de chaque exigence du programme et fournisse des preuves de conformité réglementaire. américain. Ministère des Transports La publication sur la politique et la conformité en matière de drogues et d’alcool du Bureau des Transports « Ce que les employeurs doivent savoir sur les tests de dépistage des drogues et de l’alcool du DOT » fournit des considérations sur la conclusion de contrats avec des agents de service. Gardez toutefois à l’esprit que le §382.105 exige que chaque employeur veille à ce que tous les tests d’alcool ou de substances contrôlées effectués en vertu de la présente partie soient conformes aux procédures énoncées à la partie 40 et au §40.11 prévoit que les employeurs sont responsables de toutes les actions de vos fonctionnaires, représentants et agents (y compris les agents de service) dans l’exécution des exigences du règlement sur les agences DOT.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.